Quels sont les risques et dangers des nanotechnologies ?

La nanotechnologie est désormais en plein essor. Elle entre en jeu dans plusieurs domaines comme la médecine, le cosmétique, l’électronique et l’industrie pour proposer de nombreuses solutions. Même si la nanotechnologie suppose de réels avantages, elle présente quand même certains risques. Découvrez les dangers de la nanotechnologie, dont la nanomedecine risque.

La nanotechnologie et la médecine

Bien que la nanotechnologie soit utilisée dans le domaine de la médecine pour le ciblage et la fixation de cellules cancérogènes, par exemple, elle présente quand même certains risques. En effet, l’introduction d’outils nanotechnologies dans l’organisme peut affecter certains organes comme la peau, le foie, les reins et les voies respiratoires. L’exposition des personnes fragiles à l’exemple des enfants et des femmes enceintes à la nanotechnologie peut aussi présenter une réelle nanotechnologie danger. Les outils nanotechnologie peuvent avoir de conséquences sur le développement du fœtus. La nanomedecine risque n’est pas, d’ailleurs, maitrisée.

Les méfaits de la nanotechnologie

La nanotechnologie est utilisée dans la fabrication de plusieurs produits, pour ne citer que les produits alimentaires et les produits cosmétiques. Certains bonbons et friandises contiennent des nanoparticules pouvant nuire à la santé humaine. L’Afssaps a, d’ailleurs, établie une liste des produits alimentaires qui contiennent des nanoparticules. La consommation de tels produits constituent ainsi une réelle nanotechnologie danger. En outre, certains produits cosmétiques, notamment des crèmes solaires contiennent de nanoparticules. Ces dernières peuvent s’introduire dans l’organisme à travers la peau et ainsi entrainer de graves conséquences.

Les risques sur l’environnement

On retient aussi une nanotechnologie danger au niveau de l’environnement. Même si cela n’est pas encore prouvé, l’Afsset a retenu certains risques de la nanotechnologie. Cela se fait surtout remarqué au niveau de l’environnement des poissons. En effet, certains vêtements anti-odeurs dégagent des nanoparticules dans la nature. Les poissons en sont la première victime de cette répartition de substance toxique. Ainsi, la nanotechnologie danger ne se limite pas au niveau de la santé humaine, mais touche aussi la santé des animaux. Il est ainsi indispensable de contrôler ces risques pour vivre dans un environnement sain.