Comment fabriquer des nanomatériaux ?

Les nanoparticules, aussi présentés en nanomatériaux, sont utilisées dans la fabrication de certains produits, dont cosmétiques, alimentaires et ménagers. La fabrication de nanomatériaux doit respecter certaines étapes. Les chercheurs ne cessent, d’ailleurs, de rénover les procédés pour exploiter les bénéfices de la nanotechnologie. Découvrez la présentation et la fabrication de ces composants.

La technique ascendante

Les nanomatériaux sont fabriqués à base de nano-objets. Pour fabriquer ces derniers, les spécialistes ont le choix entre deux procédés de fabrication, à savoir la technique ascendante et la technique descendante. La technique ascendante ou « bottom-up » en anglais consiste à suivre une suite de processus allant de bas en haut. Chaque processus apporte une partie fondamentale de la création à produire. Il convient alors d’assembler des petits éléments, molécules ou atomes, en vue de créer un grand élément. La technique ascendante peut se reposer sur l’évaporation/condensation, la décharge électrique, la combustion ou encore l’ablation au laser pour produire une lumière de vie.

La technique descendante

La fabrication de nano-objets par technique descendante ou « top-down » en anglais, suit un ensemble de processus qui transforme une matière première en suivant des étapes préétablies dans le but de supprimer des parties indésirables de l’apport de la matière. La technique descendante commence par une étude générale de l’objet, puis une analyse détaillée de petits éléments. Elle utilise souvent des procédés mécaniques comme le broyage à haute énergie, le laminage, la torsion et la friction. L’utilisation de machines à broyage est ainsi fréquente en technique descendante.

L’utilisation de nanomatériaux

Une fois fabriqués, les nano-objets peuvent être utilisés pour la fabrication de nanomatériaux. Ces derniers peuvent être classés en trois groupes, à savoir les matériaux nano-chargés, les matériaux nano-structurés en surface et les matériaux nano-structurés en volume. Les nanomatériaux ainsi fabriqués peuvent être utilisés dans plusieurs domaines comme l’aéronautique, l’automobile, la biotechnologie, la chimie, l’électronique, l’informatique, la communication, la médecine, la lumière de vie et le domaine militaire.